TOULOUSE-AUZEVILLE

Une situation géographique attractive 

A 10 km du centre de Toulouse, le CFPPA de Toulouse-Auzeville vous propose des formations professionnelles dans une région dynamique et porteuse d'emplois.

Un cadre d'accueil privilégié

Au coeur d'un complexe d'enseignement supérieur et de recherche, le CFPPA de Toulouse-Auzeville vous permettra d'obtenir en 1 ou 2 ans des diplômes allant du Brevet Professionnel (niveaux 5 et 4) au Brevet de Technicien Supérieur (niveau 3), suivi de Titres à finalités professionnelles (niveau 3). Trois Licences professionnelles (niveau 2) sont également proposées en partenariat avec les Universités de Toulouse.

Des domaines de formations porteurs

Venez vous former dans les secteurs tels que:

- Jardins, Espaces Verts et Aménagement Paysager

- Technico-commerciaux

- Analyse biologique et technologique

- Administration et conseils auprès des entreprises agricoles.

En reconversion ou pour une évolution de carrière, vous pourrez entreprendre une démarche de VAE ou un Bilan de compétences.

Haut de page

AUTERIVE

A la croisée de la Haute-Garonne et de l'Ariège

Sur un domaine paysager à l'écart du tumulte urbain mais bien implanté dans une zone professionnelle dynamique, notre site d'Auterive vous accueille au sud de Toulouse.

Sur l'axe routier et ferroviaire qui relie la Haute-Garonne à l'Ariège, vous profiterez de nos pôles de compétences dans un espace de calme aux portes de Toulouse.

Des compétences reconnues

Spécialisé en formations apicoles, le CFPPA d'Auterive développe également son expertise en taille et soin aux arbres et en jardins espaces verts.

Les partenaires qui nous font confiance (Région Midi-Pyrénées, Conseil Général, UNEP, MSA, ADAM, la Chambre d'Agriculture, Administration pénitentiaire, Voies Navigables de France, etc.) ont su reconnaître la qualité de nos enseignements.

Haut de page

VILLEFRANCHE DE LAURAGAIS

Voie d'échange entre Midi-Pyrénées et l'Aude

Orientation et insertion pour assurer votre évolution

Haut de page

DREUILHE

Le lien entre la Haute-Garonne et le Tarn

L’insertion comme priorité

 

 

Haut de page